Rue du Scex 4, 1950 Sion027 323 2396
Championnats valaisans 2017

Championnats valaisans 2017 Karate

Championnats valaisans 2017

20 mai 2017, Sion

MOT D’OLIVIER KNUPFER

Mon souhait le plus cher est que les jeunes qui participent aux championnats valaisans grandissent avec en eux les valeurs humaines et sportives défendues par cet art martial qu’est le karaté : le respect, le fairplay, le courage et le désir de faire face et de donner le meilleur de soi-même. Je souhaite également qu’ils participent à la transmission du témoin que nous ont passé les générations de karatékas avant nous et qu’à leur tour, un jour, nos jeunes combattants d’aujourd’hui participent à la transmission de ces valeurs aux nouvelles générations.

Le vrai champion n’est pas toujours celui qui est sur le podium, mais celui qui, victoire après défaite, grandit, s’ouvre et transmet.

La compétition n’est qu’un aspect minime du karaté, ce n’est qu’un outil pour aider au développement personnel. Le vrai champion n’est pas toujours celui qui est sur le podium, mais celui qui, victoire après défaite, grandit, s’ouvre et transmet.

Le Karaté Club Valais que je dirige depuis 1994 est le club le plus titré de Suisse avec près de 30 médailles européennes et mondiales. De nos jours, nos compétiteurs internationaux Kujtim Bajrami (médaillé de bronze aux Championnats du Monde 2014), Iliana Bartollota, Gaétan Délétroz et Jean-Baptiste Dayer sont les plus illustres, mais notre groupe compétition compte une vingtaine d’athlètes de talent qui trustent les podiums nationaux et internationaux durant toute la saison. Et n’oublions pas que c’est aux championnats valaisans que ces compétiteurs aujourd’hui internationaux ont pris goût à la compétition… En effet, le but de ce tournoi est de faire découvrir aux jeunes pratiquants les coulisses de la compétition.

Le réel sens de cette rencontre est l’apprentissage et l’initiation. Initiation au stress et à sa maitrise, aux règlements d’arbitrage, aux jugements que l’on doit accepter, qu’ils nous soient favorables ou pas.

Initiation au plaisir des premiers points marqués et aux premières victoires, et à la déception de la première défaite. Initiation au regard des parents et des camarades de combat. Que de souvenirs pour nos jeunes karatékas ! Que cette journée de championnat soit riche en enseignement et en expériences nouvelles et que l’ambiance de l’échange et de l’apprentissage illumine ce tournoi !

 

*